FRANCESCA CASTRUCCI

Publié le par LUNAPOP

"...Mais non,tu ne me déranges pas du tout.Je réponderais très volontiers à tes questions..."Si elles étaient toutes comme ça.Mais bon,en me battant un peu,je finirais par y arriver...

Elle me l'avait promis lors du Trophée d'or,elle a tenue sa promesse et j'en suis très heureuse.L'italienne Francesca Castrucci s'est prêtée au jeu des questions-réponses en toute simplicité.Elle se présente en quelques mots,mais aussi dans ses réponses qu'elle n'hésite pas à developper à travers des anecdotes.On sent que c'est une personne avec un caractère très ouvert, vous le verrez au fur et à mesure de l'entretien.

Francesca Castrucci,née le 4 octobre 1975 à Seravezza province de lucca(Toscane).Vit aujourd'hui à Montignoso province de Massa Carrara(Toscane).En 2005,se trouvait dans l'équipe Chirio Forno D'asolo.

 

 Grande Boucle Féminine 2002

 

   1)  La première question,je la pose à toutes.Quand as-tu commencé le cyclisme et pouquoi ce sport?

J'ai commencé à l'âge de 9 ans,mon frère courait également,tu sais qu'il a battu Paolo Bettini...A 15 ans j' ai arrêté,cela pendant 10 ans.J'ai repris le cyclisme,il y'a 6 ans.

2) Parle-moi de ta carrière,les bons et les mauvais souvenirs?

Ben,des bons souvenirs,je n'en ai pas tant que ça,à part la satisfaction des places d'honneurs.J'ai un souvenir en particulier;la première année que j'ai recommencé le vélo,j'ai terminé 5ème d'une étape de La Grande Boucle Féminine cela a été une chose incroyable...Les mauvais souvenirs à part les chutes qui sont toujours moches.Je me souviens encore sur la Grande Boucle,l'étape du col de la Madeleine,il pleuvait au sommet il y'avait 0 degré.Je ne me suis pas rendu compte du froid qu'il faisait,je devais affronter la descente avec une pauvre veste...Le reste,tu peux l'immaginer.Je crois que je n'ai jamais autant souffert.

3) Comment s'est déroulée l'année 2004 pour toi?

L'année 2004,ça été une belle année,je courais à l'Acqua e Sapone.J'ai terminé 2ème lors d'une course à Cavrie et 4ème aux Championnats d'Italie.En somme,une année remplie de place d'honneurs mais sans la victoire au bout.J'espère faire mieux pour 2006.

4) Au départ d'une course,comment te sens-tu?Plutôt nerveuse ou détendue?Tu vis les courses au jour le jour,comme ça vient?

Avant une course,je ne suis jamais tranquille,pourtant si la compétition est importante,il y'a une certaine agitation qui me vient.Je vis jour après jour avec un petit regard vers le futur...Mais pas trop.

5) Pour 2005,à la Chirio,vous aviez une leader Giorgia Bronzini.J'immagine qu'à chaque fois,c'est un grand  travail pour les équipières de l'emmener au sprint?

Giorgia Bronzini,c'est une championne avec un grand "C" majuscule.Je me suis trouvée très bien et travailler pour elle,c'est un grand plaisir.Car quand elle gagne,elle te fait sentir que le mérite te revient également.C'est une vraie satisfaction.

6) Comment cela se passe t-il dans ta formation?Et le rôle que tu occupes?Te convient-il?

Même si pour l'année qui vient,je change d'équipe,je me sentais bien à la Chirio.Le motif est que la squadra Fanini se trouve près de chez moi.Mon rôle de coéquipière me convient jusqu'à un certain point dans le sens que j'ai toujours donné le maximum.Je me définis comme généreuse car j'aide énormément, j'espère un jour  devenir leader et d'avoir des équipières qui travailleront pour moi...Mais je pense que se sera dans un rêve...Quoi qu'il en soit,j'y mets tout...

7) Parle-moi des filles de ton équipe?(la Chirio)

Avec Giorgia Bronzini,c'est instaurée une belle amitié,nous parlons,plaisantons,nous sommes toujours en train de rire.Il y' a Lavinia Tofanelli qui habite près de chez moi,nous nous entrainons ensemble,c'est ma meilleure amie dans le monde du cyclisme.Avec elle,je peux parler de tout,je suis en confiance.Avec les Brésiliennes,je me suis bien entendue,j'ai un caractère qui s'accorde avec beaucoup de gens,c'est très rare que je me dispute avec quelqu'un.

8) Penses-tu déjà a l'année 2006,que se passera-t-il pour toi?

Pour l'année 2006,je serais dans l'équipe Michela Fanini.Je pense que je serais bien.

9) Comment ça se passe au niveau international?

Dans le niveau international,je peux te dire que c'est une belle satisfaction que de courir à l'exterieur et spécialement en France.Les gens sont très passionés,dans les cols,j'ai vu des personnes accompagnées de banderoles pour se faire remarquer,chose qu'ils ne font pas en Italie.C'est vraiment beau à voir.

10) Pendant l'hiver,l'entrainement continue.Que fais-tu vraiment?

En hiver,je fais de la gym,du vélo,de la nage,courses à pieds,du patin.En fait,je m'arrête jamais.Puis j'ai la chance,là où j'habite le grand froid dure peu de temps.

11) Dans le cyclisme,as-tu une idole,ou une fille qui est et  restera mitique pour toi?

Non,je n'ai aucune idole en particulier,mais vu que je m'entraîne beaucoup avec Alessandro Pettachi et bien je dirais,lui.

12) En parlant d'athlètes mitiques.Joane Somarriba arrête le vélo et cette fois-ci,c'est sûr.Tu la connais et peut-être,veux-tu dire quelques mots pour son retrait?

Joane,j'ai eu la chance de la connaître et je l'estime beaucoup.Aussi bien en tant que personne qu' l'athlète.Elle a tant donné au cyclisme,c'est une vrai championne.Je lui souhaite d'être heureuse...

13) Comme beaucoup de filles en France,je pense aussi en Italie et d'autres pays.Tu travailles en plus de ce sport?

Une athlète comme moi,ne gagne pas énormement.Mais j'ai la chance d'avoir une activité.Avec ma soeur,je tiens une boutique d'articles de cadeaux.J'espère que ça nous apportera...

14) Dis-moi,que fais-tu en dehors du cyclisme?Ce que tu aimes faire?

Autre que le magasin,mon temps je le passe avec mes chiens sur les plages,faire de très longues promenades...

15) Un message pour les filles qui seront le futur du cyclisme féminin?Les mots qui te viennent à l'esprit?

Les filles:croyez-en vous,soyez fier de faire ce sport,quelques fois,c'est dur je le sais,mais avec l'amour,la passion,vous pourrez atteindre de beaux résultats.Faites-le pour vous mêmes,les gens qui vous entourent et qui vous aiment bien...

..

 

Je vous embrasse                   FRANCESCA CASTRUCCI

 

 

 

 

 

Publié dans ENTRETIENS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article